QU’EST-CE QUE L’AMOUR ? | OPÉRA DE CHAMBRE

QU'EST-CE QUE L'AMOUR ? | OPÉRA DE CHAMBRE

CRÉATION EN LIGNE | DU SAMEDI 5 FÉVRIER (20h30) AU DIMANCHE 27 FÉVRIER (23h59) 2022

 

SPECTACLE

TRAILER ET TEASER

AVEC LE SOUTIEN DE LA FONDATION FRANCIS ET MICA SALABERT

 

PHOTOS SPECTACLE

 

PHOTOS RÉALISATION VIDÉO

 

PITCH

Invité à un festin, Socrate est celui qui écoute, il observe les uns et les autres à travers le prisme de son propre désir, incarné par la danse.

Socrate est à la fois, l’objet fantasmé du désir amoureux, et le désir lui-même, tous deux convoités par ses amis, qui s’exprimant tour à tour, tentent de le séduire.

« Qu’est-ce que l’Amour ? » est une relecture du Banquet de Platon sous la forme d’un projet d’opéra de chambre interprété par des musiciens, chanteurs et danseurs, recréant ainsi l’ambiance de ces nuits festives, dont les joutes verbales étaient l’essence.

La vidéo et l’électronique, omniprésentes tout au long du spectacle, entraîneront le spectateur dans ce tourbillon où la musique et les paroles ne font plus qu’un.

Espace-temps renouvelé dans lequel l’adhésion, le disputera à l’opposition, connaissance ironique de l’Amour que Socrate fait naître.

 

RÉSUMÉ

Le Banquet de Platon est un dialogue écrit aux alentours de 380 av. J.C. Ici, Socrate, invité à un festin, retrouve des amis. Au cours de cette soirée, les convives décident de prendre tour à tour la parole pour répondre à la question Qu’est-ce que l’amour ?. Ainsi, le projet artistique consiste en la création d’une pièce d’opéra de chambre autour de la thématique de « l’amour » en utilisant certains dialogues des personnages du Banquet représentés principalement dans la voix en direct et enregistrée (parlée et chantée). Ce projet est constitué par les interprètes suivants : danseuse, voix soprano, voix ténor, clarinette, saxophone, tuba, percussion, accordéon, chef d’orchestre. De plus, chaque instrumentiste joue à son tour un personnage du Banquet explorant ainsi le terrain du binôme musicien-acteur.

Qu’est-ce que l’amour ? prévoit également l’utilisation de la musique électronique et de la vidéo qui seront des parties essentielles dans le déroulement de l’œuvre opératique. Ce projet s’attache à mettre en exergue les diverses liaisons entre les personnages et les langages artistiques utilisés, la vidéo permettant de passer de l’un à l’autre, mettant en évidence une dialectique entre tous les éléments du spectacle. La vidéo crée une trame entre toutes les disciplines via l'animation en 3D et les captations vidéo en 360º qui se développe de diverses manières à chaque scène. Simultanément, les animations en 3D exposées à l'écran, prennent vie sur scène grâce aux impressions 3D de ces mêmes objets. De cette façon, il est construit un univers surréaliste qui est unique à ce spectacle. Ainsi, la musique et la vidéo propose, d'une certaine manière, le nœud de la pensée platonicien : la dualité. Par conséquence, l'opéra exprime une relation continue entre l'intérieur et l'extérieur, accompagnée des entrées et sorties des personnages de la scène, de la vidéo et, entre le son acoustique et le son électronique en créant une sorte de nœud borroméen entre les actions effectuées au spectacle.

 

CRÉDITS

QU'EST-CE QUE L'AMOUR ?
opéra et film de Demian Rudel Rey

Livret | Éric Dayre d'après « Le banquet » de Platon

Conception | Demian Rudel Rey et Rocío Cano Valiño

PROJET SOUTENU PAR LA FONDATION FRANCIS ET MICA SALABERT

• Composition, direction artistique et musicale | Demian Rudel Rey
• Scénographie et objets 3D | Rocío Cano Valiño
• Mise-en-scène | Juliette Müller Kos
• Chorégraphie | Héloïse Larue
• Création et réalisation vidéo | Demian Rudel Rey
• Création lumière et maquillage | Rocío Cano Valiño
• Costumes | Céleste Fournier et Marnie Langlois
• Illustrations | Ivo Patrignani

• Socrate, danse | Héloïse Larue
• Agathon, voix soprano | Gabrielle Varbetian
• Agathon, voix baryton | Imanol Iraola
• Alcibiade, clarinettes | Sergio Menozzi
• Aristophane, saxophones | Rémi Tripodi
• Pausanias, tuba | Côme Boutella
• Éryximaque, percussion | Louis Domallain
• Diotime, accordéon | Lisa Heute
• Phèdre, direction | Demian Rudel Rey

• Régie générale | Cyprien Finta
• Régie plateau | Jean-Pierre del Rosso
• Régie son | Baptiste Poulain
• Régie lumière | Franck Dusseux
• Diffusion son | Rocío Cano Valiño
• Technicien audiovisuel | Vincent Portes
• Coordination artistique | Jean Geoffroy

• Réalisation, montage et mixage | Demian Rudel Rey
• Cadreur | EICAR Lyon
• Étalonnage vidéo | Rocío Cano Valiño
• Prise de son | Baptiste Poulain
• Sous-titrage | Demian Rudel Rey

Enregistré à la grande salle du Théâtre de la Renaissance le 30 avril 2021 | Oullins, Lyon Métropole

Une production CNSMD de Lyon
en coproduction avec Théâtre de la Renaissance

Autres partenaires
• Festival DME
• Studio Éole
• CERCC ENS Lyon
• EICAR Lyon

Remerciements
• Fondation Francis et Mica Salabert
• Théâtre de la Renaissance
• Franck Bedrossian
• Frank Langlois
• Jordi Batalle
• Gérard Lecointe
• Adrien Trybucki
• Studio Éole
• Festival DME
• CERCC ENS Lyon